Accueil Immobilier Tout savoir sur le syndic de copropriété

Tout savoir sur le syndic de copropriété

18
0

Le syndic est l’un des organes essentiels de l’Association des Copropriétaires. Désigné par l’assemblée générale, il tient un rôle prépondérant dans la bonne tenue de l’immeuble. Voici un aperçu des missions, des avantages et des honoraires du syndic de copropriété.

Le syndic de copropriété en quelques mots

Comme évoqué dans l’introduction, le syndic est une personne désignée par l’assemblée générale pour s’occuper de la gestion de la copropriété (notamment des parties communes). En tant que représentant légal du syndicat des copropriétaires, il veille au bon fonctionnement de l’immeuble en prenant en charge sa gestion administrative et financière. Le syndic de copropriété peut être professionnel ou non, selon les décisions des copropriétaires. On distingue ainsi plusieurs formes de syndic, dont le copropriétaire-syndic (syndic bénévole). Celui-ci assume toutes les tâches qui incombent au syndic, et ce, conformément à la loi ALUR. Cette forme de syndic peut cependant entraîner des discordes entre les copropriétaires.

Le syndic professionnel

Le syndic professionnel est une des formes les plus courantes de syndic de copropriété. Il permet une communication rapide et efficace. Travaillant pour le compte d’une entreprise professionnelle, il agit en qualité de syndic au sein de l’immeuble. Tout comme le copropriétaire-syndic, le syndic professionnel doit répondre aux impératifs de la loi ALUR, de la loi ELAN et de la loi HOGUET. Il doit également justifier d’une garantie financière pour pouvoir couvrir les fonds de la copropriété. Cette garantie peut être délivrée par une banque ou par une société de caution mutuelle.

L’avocat-syndic

La dernière forme de syndic de copropriété est l’avocat-syndic. Une fois de plus, son rôle est d’assurer la gestion de l’immeuble. Quelle que soit la forme choisie, il convient de bien se renseigner afin de trouver un syndic de qualité.

Quel est le rôle d’un syndic de copropriété ?

Le syndic de copropriété peut être désigné par le syndicat des copropriétaires ou par le promoteur immobilier. Son rôle principal est d’exécuter les décisions prises durant l’assemblée générale et de faire appliquer les différents règlements de copropriété. Tous les occupants de l’immeuble, qu’ils soient propriétaires ou locataires, sont donc tenus de respecter ces règles. Dans le cadre de son métier, le syndic de copropriété prend aussi en charge la gestion administrative de l’immeuble. Il s’assure que les travaux des parties communes soient tous réalisés et que l’immeuble reste toujours en bon état. Il tient pour cela un carnet d’entretien où sont notés les travaux à faire et un journal regroupant les coordonnées des copropriétaires.

Outre la partie administrative, le syndic est aussi tenu de gérer la finance et la comptabilité de l’immeuble. Il réalise le budget prévisionnel, l’état financier et tient une liste des différents comptes de la copropriété (comptes de charges, comptes de produits, etc. ). La présence d’un syndic dans un immeuble est donc réellement importante pour avoir un suivi de la copropriété. L’honoraire d’un syndic professionnel se calcule par vacation horaire et par copropriétaire. Ne pas désigner un syndic est illégal aux yeux de la loi. Les copropriétés sans syndic ont ainsi intérêt à faire appel à ses services pour éviter toute poursuite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici